lundi 5 mars 2012

"C'est super,tu peux être fier de toi!"


        C'est ce que je viens de dire au téléphone à Martin et à Paul qui sont au ski avec leurs grands-parents et qui viennent d'obtenir chacun une médaille à l'école de ski. Par cette phrase que j'utilise souvent, j'amène mes enfants à se nourrir eux-mêmes de la reconnaissance du fruit de leur travail et de leur persévérance.

        Le besoin de reconnaissance est un besoin universel, nous l'avons tous. Comme je l'ai développé dans mon article quant à mon besoin d'ordre ( http://amandadutruch.blogspot.com/2012/01/le-plaisir-est-contagieux.html ), commençons par nous accorder à nous-mêmes ce à quoi nous aspirons ! Nous sommes les mieux placés pour répondre à nos besoins. Célébrons donc le fruit de notre persévérance, félicitons-nous nous-mêmes de nos petites et grandes victoires, soyons fiers de ce que nous entreprenons et embarquons  nos enfants sur ce chemin !
Nos enfants apprennent par l'exemple. Ils auront ainsi tendance à faire ce que nous faisons et pas ce que nous leur disons de faire. Si vous identifiez que votre enfant est en quête d'une reconnaissance extérieure, je vous invite à :

  • Identifier chez vous les zones pour lesquelles vous êtes en attente d'une reconnaissance extérieure.
  • Commencer dès maintenant à vous offrir à  vous même cette reconnaissance (Personnellement, j'ai fait mienne l'idée de Christine Lewicki d'avoir toujours une bouteille de mousseux au frais pour célébrer nos petites et grandes avancées )
  • Inviter votre enfant à faire de même en l'amenant à se nourrir lui-même du fruit de son travail. "Oh oui, mon lapin, tu peux être sacrément fier de toi !"


" Plus vous apprenez à prendre soin de vous et à vivre une vie remplie et heureuse, plus il en ira de même pour vos enfants"  Shakti Gawain 

7 commentaires:

Drago a dit…

et ne" cherchent-ils pas aussi TA reconnaissance?

Amanda a dit…

Bonjour Drago :-)
Je ne me rappelle pas de moments où mes enfants étaient en attente de ma reconnaissance, non. Je réalise en l'écrivant combien ils sont autonomes à ce niveau-là aussi :-)

Mme Z a dit…

C'est vrai qu'il y a une différence entre "je suis fière de toi" (que je dis aussi) et "tu peux être fière de toi". Je vais y prêter plus d'attention.
Merci pour ces derniers articles.
Tu peux être fière de toi ;)

Amanda a dit…

héhé :-)

Anonyme a dit…

j'ai pensé a toi hier lorsque j'ai utilisé la phrase "tu peux être fier de toi" et moi j'ai été fière de m'etre reprise au dernier moment pour ne pas dire celle qui venait facilement "je suis fier de toi"! je suis fier de moi! do

Anonyme a dit…

cela m'interpelle en effet, je vais y faire attention...
bijou

Anonyme a dit…

J'essaie de faire cela, d'utiliser ces mots qui ont pour but de l'amener à ne pas attendre l'approbation des autres. Mais au fond, pour un enfant jeune, si je lui dit pleine d’enthousiasme qu'elle peut être fière d'elle, je pense qu'elle serait contente surtout de mon enthousiasme, de voir la fierté dans mes yeux, mais bon c'est peut être efficace à long terme.

Enregistrer un commentaire